logo acec

Zone L et les secteurs d'El Cantón, Peguera, La Cantera et Iruès.

RETOUR
image
NAVIGATION
retour toutes zones delimitation album photos
calque transparent carte ortho secteur Iruès carte ortho secteur Canton carte ortho secteur Peguera carte ortho secteur Canton
illustration zone L

Délimitation de la zone L, Punta Llerga, Devotas, Peguera:

Éperon septentrional du Grand Massif, elle est dominée par Punta Llerga, monolithe régulier offrant une vision d'exception sur l'immense plateau des Sorcières (Ereta de las Brujas, zone B).
Nous y accédons, entre autres, par le refuge de Santa Isabel, où nous pouvons remplir les gourdes en dehors de la grande sècheresse estivale.
Nous allons suivre sa délimitation, certainement une des plus « géographique » et facile, depuis les abords de ce refuge, en rotation anti-horaire:
- 300m environ avant d'arriver au refuge, dans la dernière courbe de la piste, nous traversons le talweg de La Güeba et le descendons en rive gauche.
- Nous restons en rive gauche du barranco Espuena, traversons Saravillo et rejoignons le rio Zinqueta.
- Nous poursuivons par la rive gauche du rio Zinqueta jusqu'à sa confluence avec le rio Cinca.
- Nous repartons vers l'Ouest, par la rive gauche du rio Cinca, en traversant Paso de Las Devotas avant de traverser le village de La Fortunada, à l'histoire intimement liée à la production d'électricité.
- A la confluence avec le rio Iruès, nous empruntons sa rive droite et serpentons dans le ravin, ignorons le barranco de la Garona, et nous enfonçons dans l'ombre de Gorga Negra. Nous remarquons au passage, en rive opposée, Fuens Blancas, l'oeil du Chorro. Sur notre rive, peu avant de quitter le passage encaissé, sourdent quelques résurgences drainant vraisemblablement Punta Llerga (?). Nous passons à la confluence du thalweg moussu où s'ouvre la résurgence de Graners, puis à celle avec barranco Acitolar, et celle avec barranco del Gradiello.
- Sans changer de rive, nous attaquons le rude montée par le fond du ravin Subida Fornos, passons sur l'épaule gauche du col de Santa Isabel, en passant sensiblement à 300m à l'Ouest du refuge.
- Nous descendons ensuite par la tête du vallon de la Güeba jusqu'à notre point de départ.

Nous venons d'effectuer une boucle de plus de 21km, autour d'un bastion dont la surface occupe 2332ha. Le sommet de Punta Llerga est à 2267m d'altitude et nous sommes passés à l'altitude minimale de 681m aux alentours de La Fortunada.
Quelques cavités occupent les effondrements proches du sommet, d'autres puits ou gralleras perforent ça et là les pentes abruptes.
En pied de pente (1732m), s'ouvre l'historique Agujero de Betrin (-16m pour 78m de développement).
Aucun traçage n'établit formellement la corrélation avec les résurgences probables de la rive droite d'Iruès vers Fornos, ni avec une sortie d'eau en rive gauche du Cinca peu après el congosto de las Devotas, mais rien ne semble s'opposer à l'existence de réseaux importants profitant d'un potentiel non négligeable (1400m!).
Géologiquement, Punta Llerga aurait la spécificité de ne pas être une des « écailles » du massif du Cotiella, sa stratigraphie aurait été bien préservée lors des mouvements successifs de la région.

icone écrire